Pour une France, vers un destin qui va sauvegarder sa civilisation
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 

 S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité   S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 EmptyJeu 7 Avr - 18:38

Beaucoup de commentateurs occidentaux se sont étonnés que les Russes aient continué à chercher une solution négociée tout en menant des opérations militaires. L’explication est dans la conception stratégique russe, depuis l’époque soviétique. Pour les Occidentaux, la guerre commence lorsque la politique cesse. Or, l’approche russe suit une inspiration clausewitzienne : la guerre est la continuité de la politique et on peut passer de manière fluide de l’une à l’autre, même au cours des combats. Cela permet de créer une pression sur l’adversaire et le pousser à négocier. […]

Dans les villes comme Kharkov, Marioupol et Odessa, la défense est assurée par les milices paramilitaires. Elles savent que l’objectif de « dénazification » les vise au premier chef.
Pour un attaquant en zone urbanisée, les civils sont un problème. C’est pourquoi la Russie cherche à créer des couloirs humanitaires pour vider les villes des civils et ne laisser que les milices afin de les combattre plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité   S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 EmptyJeu 7 Avr - 18:39

À l’inverse, ces milices cherchent à garder les civils dans les villes afin de dissuader l’armée russe de venir y combattre. C’est pourquoi elles sont réticentes à mettre en œuvre ces couloirs et font tout pour que les efforts russes soient vains : ils peuvent ainsi utiliser la population civile comme « boucliers humains ». Les vidéos montrant des civils cherchant à quitter Marioupol et tabassés par les combattants du régiment Azov sont naturellement soigneusement censurées chez nous.
Sur Facebook, le groupe Azov était considéré dans la même catégorie que l’État islamique et soumis à la « politique sur les individus et organisations dangereuses » de la plate-forme. Il était donc interdit de le glorifier, et les « posts » qui lui étaient favorables étaient systématiquement bannis. Mais le 24 février, Facebook modifie sa politique et autorise les posts favorables à la milice. Dans le même esprit, en mars, la plate-forme autorise, dans les ex-pays de l’Est, les appels au meurtre de militaires et de dirigeants russes. Voilà pour les valeurs qui inspirent nos dirigeants, comme nous le verrons.
Revenir en haut Aller en bas
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité   S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 EmptyJeu 7 Avr - 18:39

Nos médias propagent une image romanesque de la résistance populaire. C’est cette image qui a conduit l’Union européenne à financer la distribution d’armes à la population civile. C’est un acte criminel. Dans mes fonctions de chef de la doctrine des opérations de maintien de la paix à l’Onu, j’ai travaillé sur la question de la protection des civils. Nous avons alors constaté que les violences contre les civils avaient lieu dans des contextes très précis. En particulier lorsque les armes foisonnent et qu’il n’y pas de structures de commandement. […]
Jacques Baud revient ensuite sur l’affaire de la maternité de Marioupol puis sur le travail des services de renseignement occidentaux, dont certains avaient une image très précise et rationnelle de la situation, et que les politiques ont délibérément ignoré leurs services pour répondre de manière idéologique à la situation. De là à penser que le limogeage du patron de la DRM est lié…
Revenir en haut Aller en bas
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité   S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 EmptyJeu 7 Avr - 18:40

Mais voilà le plus important :
Certains politiciens occidentaux voulaient manifestement qu’il y ait un conflit. […] En d’autres termes, nous pouvons naturellement déplorer et condamner l’attaque russe. Mais NOUS (c’est-à-dire : les États-Unis, la France et l’Union européenne en tête) avons créé les conditions pour qu’un conflit éclate. Nous témoignons de la compassion pour le peuple ukrainien et les deux millions de réfugiés. C’est bien. Mais si nous avions eu un minimum de compassion pour le même nombre de réfugiés des populations ukrainiennes du Donbass massacrées par leur propre gouvernement et qui se sont accumulés en Russie durant huit ans, rien de cela ne serait probablement passé. […]
Clairement, ce conflit nous a conduit dans l’hystérie. Les sanctions semblent être devenues l’outil privilégié de nos politiques étrangères. Si nous avions insisté pour que l’Ukraine respecte les Accords de Minsk, que nous avions négocié et cautionné, tout cela ne serait pas arrivé. La condamnation de Vladimir Poutine est aussi la nôtre. Rien ne sert de pleurnicher après coup, il fallait agir avant. Or, ni Emmanuel Macron (comme garant et comme membre du Conseil de Sécurité de l’Onu), ni Olaf Scholz, ni Volodymyr Zelensky n’ont respecté leurs engagements. En définitive, la vraie défaite est celle de ceux qui n’ont pas de parole. […]
En Ukraine, avec la bénédiction des pays occidentaux, ceux qui sont en faveur d’une négociation sont éliminés. C’est le cas de Denis Kireyev, un des négociateurs ukrainiens, assassiné le 5 mars par le service secret ukrainien (SBU) car il est trop favorable à la Russie et est considéré comme traître. Le même sort est réservé à Dmitry Demyanenko, ex-chef adjoint de la direction principale du SBU pour Kiev et sa région, assassiné le 10 mars, car trop favorable à un accord avec la Russie : il est abattu par la milice Mirotvorets  Pacificateur »). Cette milice est associée au site web Mirotvorets qui liste les « ennemis de l’Ukraine », avec leurs données personnelles, leur adresse et numéros de téléphone, afin qu’ils puissent être harcelés, voire éliminés ; une pratique punissable dans de nombreux pays, mais pas en Ukraine. […]
S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité - Page 2 903c5cf23cc41642451251-lesalonbeige-header
Revenir en haut Aller en bas
 
S’intéresser aux racines du conflit en Ukraine plutôt que de décerner des brevets de moralité
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» histoire de l'UKRAINE
» UKRAINE/DOMBAS
» « Ukraine, les masques de la révolution »
» L'homme qui a vendu l'Ukraine
» Ukraine/Artsakh: double standard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destin FRANCE :: Politique :: Actualités Européennes-
Sauter vers: