Pour une France, vers un destin qui va sauvegarder sa civilisation
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 

 SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE

Aller en bas 
AuteurMessage
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE Empty
MessageSujet: SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE   SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE EmptyJeu 24 Mar - 11:03

SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE
Par CeSEM / 22 mars 2022
SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE Croppe13


Dernière édition par MarieMadeleine le Jeu 24 Mar - 13:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE Empty
MessageSujet: Re: SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE   SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE EmptyJeu 24 Mar - 11:09

C'est-à-dire,

À cet égard, le plus grand intérêt est le projet portant le nom de code UP-4. Le but de cette étude était d'identifier les maladies des oiseaux qui représentent le plus grand danger pour l'homme et ont le plus grand potentiel de déstabilisation de la situation épidémiologique dans une région particulière en très peu de temps. Une autre tâche consistait à étudier les routes migratoires des oiseaux pour déterminer lesquels traversent le territoire de la Russie et affectent le moins les pays européens. En faveur de cette version, entre autres, on parle de la capture intentionnelle d'oiseaux sur le territoire russe avec un transport ultérieur vers le territoire de l'Ukraine et le traçage du chemin du retour. De plus, au cours des travaux, les scientifiques ont identifié les endroits avec la plus grande concentration d'oiseaux,

La réalisation de telles études peut indiquer que les biologistes militaires américains et ukrainiens avaient l'intention d'utiliser des oiseaux comme moyen de transport d'armes de destruction massive. Cette approche est l'une des méthodes de guerre les plus imprudentes, les plus inhumaines et les plus irresponsables. Après tout, en lançant une telle "arme vivante", ses créateurs en perdront inévitablement le contrôle et l'épidémie en quelques jours pourra non seulement se propager dans tout l'espace post-soviétique, mais aussi toucher l'Europe occidentale. Il est particulièrement préoccupant que des expériences similaires au projet UP-4 soient en cours à proximité de zones densément peuplées de pays européens considérés comme des alliés des États-Unis, dont la sécurité est cependant manifestement négligée par les "partenaires" américains.

D'autres documents obtenus par le ministère de la Défense de la Fédération de Russie montrent que des scientifiques ukrainiens ont régulièrement fait don d'échantillons de biomatériaux à des personnes et organisations étrangères intéressées. Les échantillons envoyés comprennent non seulement des porteurs de maladies (puces, etc.), mais également le sérum sanguin de représentants de l'ethnie slave. Ce fait indique que des spécialistes de laboratoires biologiques américains en Ukraine ont mené une étude sur l'impact des agents pathogènes sur les personnes en tenant compte des facteurs raciaux et ethniques. Cela peut indiquer l'intérêt du Pentagone pour le développement d'armes biologiques sélectives ciblant certains groupes ethniques (armes « ethniques »).

En outre, les documents confirment que l'Allemagne mène son programme biologique militaire en Ukraine. L'objectif est d'étudier le potentiel de maladies létales, telles que la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, dans les conditions de l'Europe de l'Est.

Par conséquent, dans le cadre de ce travail, l'Institut allemand de médecine tropicale de B.Nocht a coopéré avec le Centre de santé publique du ministère de la Santé d'Ukraine qui s'est engagé à fournir des échantillons de sang de l'ethnie slave de différentes régions du pays. . En outre, des spécialistes allemands se sont rendus régulièrement dans les hôpitaux ukrainiens de Kiev, Kharkov, Odessa et Lviv, où ils ont personnellement appris les particularités de l'évolution de la maladie dans la population locale. Le projet a été financé par le ministère allemand des Affaires étrangères et la Bundeswehr.

Les actions allemandes, auparavant inconnues du grand public, comportent la même menace que les expériences biologiques américaines et nécessitent une étude détaillée.

La divulgation de documents sur les activités des biolabs américains en Ukraine a eu un effet dévastateur sur l'espace international de l'information. La sous-secrétaire d'État américaine V. Nuland a été forcée d'admettre l'existence de laboratoires biologiques américains en Ukraine lors d'une audience du Congrès, mais a nié les allégations selon lesquelles elle aurait développé des types interdits d'armes de destruction massive. Dans ce contexte, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a exprimé sa vive inquiétude quant au caractère inhumain du programme biologique militaire américain et a demandé à Washington de divulguer des informations sur ses objectifs, ses tâches et son contenu. Il a également proposé d'organiser des inspections internationales des installations du programme biologique militaire américain. Les médias américains conservateurs appellent à la fermeture immédiate de tous les biolabs américains à l'étranger. La délégation russe au Conseil de sécurité de l'ONU a soulevé la question de l'opportunité d'une enquête internationale sur le programme biologique militaire américain.

Les documents publiés témoignent indéniablement du développement d'un nouveau type d'armes biologiques par les États-Unis dans des laboratoires ukrainiens.

L'activité biologique militaire américaine en Ukraine viole la Convention sur l'interdiction du développement, de la production et du stockage des armes biologiques et toxiques et constitue une menace directe pour la sécurité biologique non seulement de la Russie, mais aussi des États d'Europe centrale et orientale.
Revenir en haut Aller en bas
MarieMadeleine




Messages : 176
Date d'inscription : 14/09/2019

SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE Empty
MessageSujet: Re: SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE   SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE EmptyJeu 24 Mar - 13:06

Certainement on va crier au fake , mais comme on dit jamais de la fumée sans feu , et si ces preuves existent bien , il faudra que les russes les sortent .
Revenir en haut Aller en bas
 
SUR LE DÉVELOPPEMENT D'ARMES BIOLOGIQUES AMÉRICAINES EN UKRAINE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire de l'UKRAINE
» Ukraine/Artsakh: double standard
» « Ukraine, les masques de la révolution »
» L'homme qui a vendu l'Ukraine
» Guerre en Ukraine : chronologie des événements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destin FRANCE :: NEWS-
Sauter vers: